Rue des Belettes – 35400 Saint-Malo

Du lundi au samedi 14h – 17h30 – 02 99 82 06 91

150 animaux en détresse à Saint-Malo

Le 16 mai 2024, la Brigade de Protection Animale de la Police Nationale de Saint-Malo a intercepté le camion d’une anglaise accompagnée de sa fille de 8 ans transportant des chiens et des chats et qui s’apprêtait à embarquer pour l’Angleterre.

A bord de ce camion il a été découvert plus de 130 chats dont 4 morts et 19 chiens.

Les conditions de transport et de vie étaient effroyables comme en témoigne les images et la vidéo jointes à ce billet.

Alertés par le commissariat, nous sommes intervenus pour récupérer tout ou partie de ces animaux.

Pour ce qui est des chats, il nous a été impossible de les récupérer car nos conditions d’accueil auraient fait prendre beaucoup trop de risques à nos propres chats tant ils présentaient les symptômes de la PIF (péritonite infectieuse féline), maladie virale très grave chez le chat.
Fort heureusement, L’association Action Protection Animale et la SPA de Gennevilliers sont venus nous seconder et ont récupérés la quasi totalité des chats qui ont été ensuite répartis dans différents refuges français.

En revanche, nous avons pu accueillir la totalité des chiens, 19 au total dont certains sont en très mauvais état physiques et psychologiques.

Pris en charge par notre vétérinaire et nos animalières, nous devrions arriver à les sortir de ce mauvais pas et les mettre, si la procédure en justice nous le permet, à l’adoption très vite.

Vidéo : Action Protection Animale

Un mauvais "road-movie"

Cette anglaise aura traversé l’europe entière avec son chargement funeste puisqu’il est avéré qu’elle venait de Grèce.
Ce qui nous étonne, c’est comment a-t-elle pu faire tout ce chemin jusqu’à nous sans se faire interpeller? L’état de son véhicule (environ 40 ans d’âge), l’odeur qui en émanait, les aboiements continus des chiens etc… tout cela nous laisse très songeurs.

Quelles suites judiciaires?

Bien entendu, la Société de Protection des Animaux du Pays de St-Malo a porté plainte permettant ainsi de se constituer partie civile en cette affaire. Notre avocat, maître Baron nous représentera comme il le fait à chaque fois. Nous attendons des nouvelles du parquet afin de savoir quelles poursuites  seront engagées à l’encontre de cette personne.

Précision importante : tous les chats sont identifiés dans des pays étrangers et n’ont pas été pris sur notre territoire.
Quant aux chiens, ils sont tous identifiés en Grèce.

 

Quel avenir pour ces animaux?

D’un point de vue santé, tous nos voeux accompagnent les associations qui ont recueillis ces pauvres chats. Nous espérons qu’ils arriveront à en sauver un maximum et en ce qui nous concerne, nous pensons pouvoir rendre adoptables rapidement tous les chiens.

Toutefois, en fonction de la procédure engagée par le parquet et des décisions qui seront prises, il nous sera possible de les mettre à l’adoption qu’à la condition qu’ils nous soient confiés définitivement par la justice. Tout pendant que nous n’avons pas de document officiel nous le signifiant, nous n’auront pas le droit de les confier à des familes adoptantes.